Accueil

C’est quoi, le Shozindo

Shozindo est un art martial paisible, qui vise essentiellement à la santé et représente un entraînement physique aux personnes de tout âge. En pratique, l’entraînement signifie l’un avec l’autre – pas l’un contre l’autre. Nous nous abstenons donc autant que possible du poing fermé en signe de violence. En outre, Shozindo n’a pas de compétitions de duel.

Environ 90% de nos techniques proviennent du Shotokan-Karate. Mais nous apprenons aussi Ukemi Waza (techniques de cas) de Judo. Nous utilisons également quelques techniques d’Aïkido. Notre esquive remplace les techniques de blocs que nous ne pratiquons pas.

Les exercices exclusivement de promotion de la santé reçoivent et augmentent non seulement la capacité physique, mais aussi mentale. Les exercices d’échauffement et de préparation (Eupraxie & Energym), qui sont principalement développés par des kinésithérapeutes, des ostéopathes et des instructeurs de yoga, permettent également aux participants de se familiariser rapidement avec les techniques spécifiques. Ils apprennent à contrôler leurs mouvements et à les coordonner avec leur respiration. A Kihon (école élémentaire), Randoris (exercices partenaires) et Katas (« combat d’ombre »), nous accordons également de l’attention à une exécution adaptée à l’axe et par conséquent indulgente aux articulations.

SHOZINDO – traditionelle Kampfkunst und Bewegungslehre

Pour qui est Shozindo approprié

  • Shozindo est pratiqué par des personnes avec des idées très diverses. Certaines veulent apprendre à se défendre, d’autres cherchent une activité attractive pour garder la forme et encore d’autres cherchent une façon approprié de gérer le stress, des moyens pour prendre de l’assurance, ou ils veulent tout simplement se faire du bien.
  • Les pratiquants font l’expérience de leurs capacités physiques et mentales. Car l’art martial est l’art de découvrir ses propres potentiels en soi et de faire naître du neuf vers l’extérieur avec cela.
  • La diversité de déroulements de mouvements entraîne équitablement la coordination, l’équilibre et l’endurance et la mémoire visuelle s’améliore.
  • L’entraînement du Shozindo inclus le corps entier et il se déroule une variation ciblée entre tension et détente.
  • Les muscles, les articulations, le système cardio-vasculaire connaissent une thérapie de mouvement bienfaisante, de façon à ce que s’opère un développement lent et constant de par la forme de l’entraînement.
  • Avec le Shozindo on garde la forme jusqu’à l’âge adulte avancé et en même temps c’est un entraînement cérébral optimal.

Commentaires des étudiants

Certes nous apprenons des techniques « dangereuses », mais nous avons une philosophie pacifique. Je trouve génial, combien plus il y a caché dedans, en quelque sorte un style de vie.

Andrin, 18 ans

Quand j’enfile le kimono, le train-train reste à extérieur. C’est du temps pour moi. Et après l’entraînement – quelle belle sensation.

Brigitte, 49 ans

Shozindo m’a donné plus de confiance en moi et une meilleure perception du corps. hat mir zu mehr Selbstsicherheit und besserer Körperwahrnehmung verholfen. J’y attribue aussi plus de sérénité dans le quotidien.

Marco, 25 ans

Grace au Shozindo notre fils arrive à mieux se concontrer, et il est plus calme et équilibré.

Les parents de Alexander, 7 ans

Le Shozindo m’a tout de suite plu, car malgré mes déficites corporelles il m’est possible de participer aux entraînements. J’aime bien les leçons diversifiés et riches d’enseignement et le Shozindo est pour moi un défi physique et mental, car les divers techniques exigent dextérité, patience et concentration. Je pratique le Shozindo depuis 2006 et je n’ai jamais regretté la décision pour cet art martial.

Jeannette, 64 ans